Histoire

Voyage

 
Accueil
 
 



 

Histoire

Dossier(s) : Epoques > Antiquité > Crète antique > 

Une civilisation de l'écriture


© Hachette Livre et/ou Hachette Multimédia

Sommaire

 Le linéaire A
 Le linéaire B
 Les enseignements des tablettes

article précédent article suivant



Le célèbre disque de Phaistos
Les deux faces du disque de terre cuite portent des symboles d’écriture hiéroglyphique, disposés en spirale, qui n’ont pas encore été déchiffrés. Environ 1600 av. J.-C.
© Musée d\'Héraklion. Photo John Decopoulos

Il existait en Crète minoenne plusieurs sortes d'écritures, qui furent répertoriées par Arthur Evans, lors de ses recherches archéologiques. Au début on utilisa, comme en Egypte, des systèmes d'écriture hiéroglyphique.

Dès le minoen moyen apparaît une écriture syllabique que les linguistes appellent le «linéaire A», et qui fut utilisée jusqu'à la catastrophe de 1400 av. J.-C.
Vers le milieu du XV e  siècle av. J.-C., une écriture simplifiée, qu'on appelle «linéaire B», apparaît à Cnossos; on la retrouve dans toutes les villes crétoises sur quelque 5'000 tablettes. La découverte de tablettes similaires à Mycènes et à Pylos et leur déchiffrement partiel fournissent des informations de fond sur la civilisation minoenne. Si ces tablettes ne fournissent pas de renseignements sur la vie quotidienne crétoise, elles ont cependant complètement modifié les appréciations archéologiques quant aux relations entre Achéens et Crétois.

Le linéaire A
On ne peut cependant vraiment parler d'écriture qu'à partir de l'époque des premiers palais. Seuls 270 documents, tous provenant de Crète (essentiellement de Cnossos et de Malia), nous renseignent sur cette écriture hiéroglyphique qui, utilisant des sortes d'idéogrammes, semble avoir eu une double fonction: décorative et déjà, le plus souvent, administrative et comptable.  

Elle disparaît à l'époque des seconds palais, et il est impossible de dire si elle notait la même langue que celle qui s'exprime par la suite grâce au linéaire A. Cette écriture syllabique, plus largement répandue puisqu'on a recueilli 1427 documents, garde encore son mystère: seuls une douzaine de signes sont «lus» actuellement.  

Le linéaire B
Heureusement, il n'en est pas de même du linéaire B, manifestement dérivé du linéaire A mais utilisé pour noter un grec archaïque.

Le déchiffrement du linéaire B, réalisé en 1952-1953, par Michael Ventis et John Chadwick, a révélé que la langue employée était, en fait, le grec, ce qui signifie que les Crétois ont eu des rapports plus précoces et plus intenses qu'on ne le pensait avec le reste de la Grèce. La présence des Achéens dans la thalassocratie minoenne dès le XV e  siècle av. J.-C. apparaît ainsi comme certaine.

Le linéaire B est, on le sait, l'écriture des Mycéniens; les tablettes de Cnossos apportent donc la preuve de leur présence dans l'île, mais un désaccord subsiste entre les spécialistes sur un point essentiel: ces tablettes proviennent-elles de la couche de destruction du palais ou sont-elles d'une époque plus tardive du XIII e  siècle, voire de la fin de ce siècle ? Le problème de la disparition du système palatial, en Crète, rejoint celui de la datation de la présence mycénienne à Cnossos.

Les enseignements des tablettes
Ces tablettes font parler un monde d'images qui étaient jusque-là restées muettes. Certes, le rêve de retrouver comme en Mésopotamie ou à Ougarit des pans entiers de la mythologie ou de l'histoire s'est effondré, car la documentation parvenue jusqu'à nous est composée à 95% de pièces comptables, écrites sur argile, et qui doivent à l'incendie des bâtiments où elles étaient stockées d'avoir été cuites, et par là affermies et conservées.  

Mais les enseignements de celles qui ont été déchiffrées n'en sont pas moins considérables: elles attestent l'existence en Crète d'un système palatial fortement centralisé et, semble-t-il, pour cette période au moins, une prééminence commerciale et politique de Cnossos assez nette.

article précédent article suivant
 
Pour en savoir plus
Crète antique
Les hiéroglyphes
L'écriture

 
Lieux à visiter

Grèce/Crète


 
Lieux liés

Grèce
Crète


 
Périodes liées

Antiquité
Crète antique


 
Accueil   |   Copyright   |   Contact

Réalisation Media Welcome - Tous droits réservés © 2007