Histoire

Voyage

 
Accueil
 
 



 

Histoire

Dossier(s) : Epoques > Antiquité > Crète antique > 

La Crète médiévale


© Pierre Lévêque, président d'honneur de l'université de Besançon

Sommaire

 Une longue léthargie
 La Crète médiévale
 La domination turque

article précédent article suivant



Tympanon en bronze
© Musée d'Héraklion

Une longue léthargie
La Crète s'abandonne alors à une léthargie dont elle ne sortira plus guère. Pendant la période classique, la Crète vit en marge du monde grec et ne participe pas aux luttes, grandioses ou mesquines, qui l'agitent, pas plus aux guerres Médiques qu'aux rivalités des cités pour l'hégémonie. A l'époque hellénistique, ses mercenaires sont très recherchés pour leur bravoure.

Au I
er s. av. J.-C., Rome intervient en Crète. C. Metellus, qui méritera le surnom de Crétois, réduit l'île (69-67). Rattachée à la Cyrénaïque, elle forme une province, dont le gouverneur réside à Gortyne. Cette nouvelle capitale s'enrichit et s'embellit peu à peu, et ses ruines romaines montrent encore l'éclat de ce grand centre administratif.

La Crète médiévale
Au Moyen Age, l'histoire de la Crète est fort confuse, tant elle suscite de convoitises en raison de sa position privilégiée. Elle appartient à l'empire byzantin, mais en 823 les Arabes s'en emparent et y demeurent plus d'un siècle, jusqu'en 961. C'est de cette première domination musulmane que date la fondation de Khandak, qui deviendra plus tard Candie. Récupérée par Byzance, elle est disputée après la quatrième croisade entre les Génois et les Vénitiens.

La longue hégémonie de Venise (1210-1669), marquée d'abord par nombre d'exactions et de violences, s'adoucit par la suite, et l'on assiste, aux XV
e -XVll e s., à une véritable renaissance crétoise, visible surtout dans la peinture (Damaskinos, Théotokopoulos dit le Greco) et dans les lettres (Kornaros, auteur d'un drame célèbre, l'Erotokritos).

La domination turque
Les Turcs se rendent ensuite maîtres de la Crète, malgré l'héroïque résistance de Candie, qui dure 23 ans. Pendant les deux siècles (1669-1898) où ils maintiennent sur l'île une terrible domination, c'est la période la plus sombre de son histoire. Cédée momentanément à Méhémet-Ali, l'île redevient turque et cherche en vain à secouer le joug par plusieurs soulèvements, durement réprimés.

article précédent article suivant
 
Pour en savoir plus
Crète antique

 
Lieux à visiter

Grèce/Crète


 
Lieux liés

Grèce
Crète


 

 
Accueil   |   Copyright   |   Contact

Réalisation Media Welcome - Tous droits réservés © 2007