Histoire

Voyage

 
Accueil
 
 



 

Histoire

Dossier(s) : Pays > Europe > Hongrie > Ville de Pécs > 

Chronologie de l'histoire de Pécs



Sommaire

 Préhistoire et Antiquité
 Moyen Age
 Epoque moderne
 Epoque Contemporaine

article précédent article suivant


Préhistoire et Antiquité

Entre 60’000-80’000 ans, des hommes préhistoriques vivaient déjà aux environs de la ville actuelle de Pécs dans la caverne de Mélyvölgyi (massif du Mecsek).

 

Vers 6000 ans, une colonie était établie sur le mont Makár situé à la limite ouest de la ville d’aujourd’hui.

 

Il y a 2000 ans, les peuples nomades de la région, soumis à l’influence Romaine, délaissaient leurs tentes et leurs huttes pour des maisons en pierre.

 

Dès le IVe siècle, l’agglomération romaine de Sopianae acquit le statut de ville à part entière et devint en même temps que foyer de la religion chrétienne primitive l’une des capitales de la province de Pannonie.

 

Au Ve siècle, les hordes de Huns déferlant sur la province eurent raison de la puissance Romaine. Pendant les quatre siècles suivants, les divers peuples Barbares s’étant succédé dans la ville, transformèrent et dévastèrent les réalisations laissées par les Romains.


Moyen Age

En 1009, soit presque un siècle après l’implantation des Hongrois conquérants dans le bassin des Carpates, Etienne Ier, le roi fondateur de l’Etat hongrois, fonda un évêché à Pécs. C’est aussi à cette période que fut amorcée la construction de la cathédrale.

 

Aux XIIe et XIIIe siècles, Pécs subit des dommages causés par le désastre de l’invasion mongole mais l’établissement de nombreux ordres monastiques dans la ville ainsi que l’activité des industriels et des viti-viniculteurs qui y résidaient contribuèrent, de façon significative, à la relance de son développement.

 

Au XIVe siècle, la première université hongroise fut érigée à Pécs. Cet évènement est attesté par son acte de fondation (1367) dont le texte est identique à celui de l’université de Vienne.

 

Au XVe siècle, la ville de Pécs devint l’un des foyers hongrois de l’humanisme.


Epoque moderne

En 1543 débuta l’occupation Ottomane qui dura pendant près de 150 années, mettant un terme à la période florissante de la Renaissance. Plusieurs vestiges architecturaux pécsois, datant de l’époque turque, perpétuent le souvenir de cet épisode de l’histoire de la ville.

 

A partir de 1686, après l’expulsion des Turcs, Pécs connut une certaine période de stagnation pendant laquelle deux terribles épidémies de peste frappèrent la ville et décimèrent la population

 

L’année 1780 marqua un tournant décisif. C’est, en effet, à cette date, que Marie-Thérèse de Habsbourg, impératrice d’Autriche accorda à Pécs le statut de ville franche. L’ouverture de la première mine de charbon qui joua par la suite un rôle prépondérant dans la vie économique de la ville eut lieu 7 ans plus tard.


Epoque Contemporaine

La période englobant la fin du XVIIIe siècle et le XIXe siècle fut caractérisée par la montée de la classe bourgeoise. C’est alors que se construisit le centre-ville que nous connaissons aujourd’hui. Quelques bâtiments baroques, la « maison à l’éléphant » et la bibliothèque de l’université de style classique constituent des exemples architecturaux particulièrement réussis de la fébrile activité de construction dont faisaient preuve les habitants de cette époque.

 

A partir du milieu du XIXe siècle, l’industrie de Pécs connut un essor prodigieux. La manufacture Zsolnay, la fabrique de vins pétillants et la fabrique de cuir ouvrirent leurs portes les unes après les autres. La production de charbon augmenta et le réseau ferroviaire desservant Pécs fut également établi à ce moment-là.

 

Au XXe siècle, les grands conflits armés à l’échelle planétaire infligèrent à Pécs des pertes plus ou moins sérieuses. La ville fut durement touchée par la Première Guerre mondiale, mais les destructions occasionnées par les bombardements de la Seconde guerre mondiale lui furent épargnées.

 

Dans les années 1950-1960 : Les immeubles de bureaux et les cités de l’architecture socialiste présentent une peinture caractéristique de cette période.

 

Les années 1970-1980 marquèrent le début du changement de physionomie du Pécs actuel. Les mutations politiques et économiques vinrent encore accélérer cette évolution.

 

A partir des années 1991 c’est ainsi que l’ancienne ville minière et industrielle s’est, en peu de temps, reconvertie en ville universitaire, véritable foyer des arts et de la culture.


article précédent article suivant

 
Accueil   |   Copyright   |   Contact

Réalisation Media Welcome - Tous droits réservés © 2007