Histoire

Voyage

 
Accueil
 
 



 

Histoire

Dossier(s) : Pays > Europe > Espagne > 

Ville de Tolède

© 2004 Hachette Multimédia/Hachette Livre

Sommaire

 Chronologie de l'histoire de Tolède
 Les personnages célèbres de Tolède
 Bibliographie sur la ville de Tolède

 Tolède - Préhistoire
 Tolède - Antiquité
 Tolède - Moyen Age
 Tolède - Epoque moderne
 Tolède - Epoque contemporaine


 





En espagnol Toledo. Ville d'Espagne, capitale de Castille-La Manche, sur le Tage ; 58’391 habitants (Tolédans).

On ne saurait préciser la date de fondation de la ville, qui est, sous le nom de (Toletum), mentionnée par Tite-Live. Prise par les Romains en 192 av. J.-C., elle devint un municipe pendant les trois premiers siècles de notre ère, et un important centre religieux lorsque le christianisme eut pénétré en Espagne. A partir de l'an 400, elle fut le siège de dix-huit conciles. Au moment des invasions barbares, elle tomba aux mains des Alains, puis des Wisigoths qui, de 576 à 709, en firent la capitale d'un royaume qui englobait la Narbonnaise, et leur métropole spirituelle. A la suite de violentes dissensions (709-711), l'infant Rodrigo (Rodéric) fut porté sur le trône, mais une politique imprudente amena l'intervention musulmane. Tariq ibn Ziyad, vainqueur à la bataille du Guadalete (711), marcha sur Tolède et y installa un gouverneur avec une forte garnison. Pendant trois cents ans, Tolède allait faire partie de l'émirat puis du califat de Cordoue.

En 1012, le gouverneur délégué par le calife se souleva contre les Omeyyades. Tolède devint alors le centre d'un petit royaume indépendant (1035-1085), qui abrita une importante colonie juive. Le 25 mai 1085, Tolède fut reconquise par le roi Alphonse V de León et Castille, et devint le poste avancé des royaumes chrétiens dans leurs luttes contre les Maures. À deux reprises, en 1197 puis en 1295, des armées musulmanes vinrent assiéger la ville, mais sans succès.

En 1212, Tolède servit de centre de ralliement aux armées de Castille, d'Aragon et de Navarre avant leur marche vers le Sud, où elles remportèrent la bataille de Las Navas de Tolosa qui marqua l'irrémédiable déclin de la puissance musulmane en Espagne. En 1479, les Rois Catholiques, Ferdinand d'Aragon et Isabelle de Castille, étant venus à Tolède pour procéder à la fondation du couvent de San Juan de los Reyes, la reine y mit au monde l'infante Juana, la future Jeanne la Folle.

En 1485, le tribunal de l'Inquisition y dressa ses premiers bûchers, et la ville, qui avait déjà perdu sa population musulmane, se trouva rapidement dépeuplée de sa riche et laborieuse communauté juive, dont le départ entraîna un irrémédiable déclin économique et culturel.

Au XVIe siècle, Tolède devint, au début du règne de Charles Quint, le centre de l'agitation des Comuneros, défenseurs des franchises communales. Juan de Padilla, le chef de ce mouvement, qui s'étendit rapidement à presque tout le royaume, était un chevalier tolédan. Lorsqu'il eut succombé à la bataille de Villalar (23 avril 1521), Tolède résista longtemps encore, soutenue par l'héroïque exemple de Maria Pacheco, sa veuve, jusqu'à la retraite de celle-ci au Portugal, après la reddition de la ville (1522). Tolède, qui était la résidence des rois de Castille depuis 1085, resta néanmoins la capitale de Charles Quint ; mais, en 1560, Philippe II l'abandonna et ransféra la capitale à Madrid. Tolède conserva cependant son titre de cité impériale et couronnée. En 1710, l'archiduc Charles d'Autriche songea à en faire de nouveau la capitale de l'Espagne, mais le triomphe de son rival, Philippe V, fit avorter ce projet. Tolède fut occupée par les armées françaises de 1808 à 1813.

Au début de la guerre civile, 1760 nationalistes, retranchés dans l'Alcázar de Tolède, résistèrent pendant plus de deux mois (22 juillet-27 septembre 1936) aux assauts des républicains, avant que les troupes de Franco puissent venir les dégager.


 
Pour en savoir plus
Espagne

 
Lieux à visiter

Espagne
Tolède


 
Lieux liés

Espagne
Tolède


VOYAGER
 
 


Découvrez les lieux historiques à travers la carte interactive.

   
Histoire

Les dossiers

 
 

Tocqueville, Alexis (de)

Historien et homme politique français.
Dans sa description des institutions du plus jeune État de son temps, les États-Unis... suite

Les périodes

 
 

L'époque mycénienne et les siècles obscurs

Parmi les civilisations helladiques qui se sont développées dans le monde grec de 2600 à 1200 av. J.-C., la culture mycénienne est aujourd'hui mieux connue non seulement grâce aux remparts cyclopéens... suite

 

 
Accueil   |   Copyright   |   Contact

Réalisation Media Welcome - Tous droits réservés © 2007